Handicap

 
previous arrow
next arrow
Slider
 FEMMES HORS DU COMMUN
 Carole

Carole, comme Sylviane, Edith, Muriel… photographiées dans leur quotidien, ne sont pas des femmes comme les autres. Elles ont dans le regard quelque chose de déterminé, le souci commun d’aller toujours de l’avant, d’accomplir leur vie comme elles le souhaitent, envers et contre tout.

Elles veulent dépasser cet handicap avec lequel elles sont nées ou qui a surgit dans leur vie par un mauvais tour du destin, s’affirmer femme à part entière, tel est leur but.

Leur vie sentimentale, leurs maternités, leurs ambitions, leurs exploits sportifs sont autant de victoires sur l’injustice. Ces femmes sont épatantes et m’ont épatée par leur courage, leur joie de vivre.

Elles savent profiter de chaque instant de bonheur, de chaque victoire acquise, ne se plaignant pas ou peu de leur douleur morale ou physique, des difficultés matérielles qu’elles doivent surmonter tous les jours.

J’ai voulu réaliser ces portraits de femmes qui ont réussi leur vie, qui sont bien dans leur peau, fin de tenter de changer le regard du commun des mortels sur le monde des handicapés.

Regard souvent compatissant dont elles ne savent que faire, elles qui ont tant de choses à nous apprendre.

Nathalie Tirot

A bout de cœur 

Le lien qui peut unir des parent à un enfant handicapé, m’apparait, pour l’avoir observé, comme quelque chose d’unique et de méconnu.

Sans nier la souffrance de par et d’autre, j’ai voulu concrétiser par des images ces gestes d’amour, montrer la joie que peut exprimer un enfant handicapé, la connivence qui s’installe souvent entre lui et ses parents. Cela me parait important car les obstacles à l’intégration de ces enfants sont souvent dûs à l’ignorance, la peur voir l’incompréhension de la part de “l’autre” devant la différence. Rompre l’isolement des parents comme des enfants est un peu l’ambition de ce projet. leur courage et leur combat en vallent bien d’autres.
Oui, ces enfants sont heureux et ont des parents qui les aiment. C’est le message que j’espère faire passer à travers ces photos.

Nathalie Tirot